Villes moyennes : la nouvelle armature territoriale de la France

Villes moyennes : la nouvelle armature territoriale de la France

28 juillet 2020
|

L’accroissement des disparités de développement entre les territoires interroge le devenir des espaces non métropolitains et en particulier des villes moyennes. Celles-ci sont au cœur de notre politique de santé et impliquent de multiples enjeux notamment en termes de modernisation et industrialisation des territoires, de transition écologique, de développement social et de relance économique. Singulières, chacune par son histoire et sa culture, les villes moyennes sont à la fois le premier choix des Français pour réaliser leurs projets de vie et favoriser la conjugaison des dynamiques territoriales.

La santé est une composante essentielle de la politique de la ville, dont l’impact concourt significativement à la réduction des inégalités sociales et territoriales. Cela présuppose d’intégrer à la réflexion sur « l’armature des villes moyennes » les enjeux liés à la croissance démographique et l’offre de services dédiée, les conditions de logement et risques infectieux liés, la désertification médicale et la permanence des soins, enjeux de décentralisation des territoires et accessibilité aux soins, transition écologique et politiques de prévention, etc.

Dans la continuité des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, pour lesquelles l’importance de la ville et l’intérêt de « l’habitat collectif » ont été réitérés, la tribune « rebâtir notre système de santé à partir du terrain » qui réunit une pluralité d’acteurs (élus, représentants d’usagers, professionnels de soins, entrepreneur, professeurs d’universités) a souhaité dresser un certain nombre de propositions. Celles-ci visent à renforcer l’attractivité des villes moyennes tout en :

-contribuant à la promotion de modèles d’équilibre pour les villes à fort potentiel de développement, d’inclusion et d’innovation

-donnant aux habitants des villes moyennes les mêmes avantages et les mêmes services que ceux disponibles dans les métropoles

-positionnant le réseau des villes moyennes comme armature culturelle, sanitaire et sociale de l’aménagement du territoire et en faire un rempart contre la désertification

-faisant du renforcement des villes moyennes un vecteur de confiance et un puissant levier de relance économique.

Pour aller plus loin

La contribution « Villes moyennes : la nouvelle armature territoriale de la France »

Les 9 clés pour transformer le système de santé